Plantation d’arbre symbolique

Les citoyens et les citoyennes interpelle M. Guzzo sur l’ancien Cinéma Paradis.

Depuis quelques semaines, le comité des locataires de Mercier d’Infologis invite les citoyen-nes de Mercier à se prononcer sur ce qu’ils-elles aimeraient voir à la place de l’ancien Cinéma Paradis. De nombreux souhaits et idées ont été recueilli et ils seront déposés sur le terrain le 13 mai à 11h30. Le message est clair les citoyen-nes veulent que le terrain servent à la communauté.

 

Laissé à l’abandon depuis près de 10 ans, de nombreux projets pourraient voir le jour à cet endroit tel que le projet Station vu, qui est un cinéma communautaire. Malheureusement pour les résidents, le propriétaire, M. Guzzo, ne semble pas décidé de s’occuper de cet immeuble.  Dans le contexte néolibéral actuel, les terrains sont laissé à la bonne volonté du marché et aux spéculateurs. La transformation des quartiers suit un rythme effréné et ils sont de moins en moins accessibles aux locataires qui y vivent depuis si longtemps. Dans Mercier, les citoyen-nes désirent que leur quartier restent accessibles pour eux.

 

Le dépôt de l’arbre se veut un message à M. Guzzo des citoyen-nes pour qu’il s’occupe de vendre son immeuble pour un projet qui réponde à un besoin de la communauté. Le logement, l’environnement, des lieux de rassemblements et des locaux communautaires sont quelques exemples des besoins criants de Mercier.

 

Infologis et le comité des locataires de Mercier demande à l’arrondissement de réserver le terrain pour un futur projet de logement coopératif ou à but non lucratif d’habitation, ou encore pour un projet communautaire.

 

Réapproprions-nous notre quartier et lançons un message clair à M. Guzzo et à l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve sur l’importance d’agir contre les immeubles abandonnés.

 

Nous quitterons Infologis (2532 Des Ormeaux) à 11h00 pour se rendre au lieu du rassemblement à 11h30, devant le Cinéma Paradis (8215, rue Hochelaga)

 

Tout le monde est invité à venir remplir une main ou nous écrire par courriel ou sur facebook vos idées ou nous téléphoner.